7 juillet 2015

Ce que nous dit notre « bedon »

Bookmark and Share Flux RSS

Outre son aspect disgracieux, le fait d’avoir du ventre doit être un signe d’alerte pour notre santé. Explications.

Danger, surpoids
Ce n’est un secret pour personne : être en surpoids n’est pas bon pour la santé. Articulations, cœur et vaisseaux…, nombreux sont les organes qui risquent de pâtir d’un poids trop élevé. Il n’est donc pas inutile de se peser plusieurs fois par an pour évaluer sa charge pondérale.
Mais comment savoir si on est en surpoids ? Rien de plus simple : il faut se référer à son indice de masse corporelle (IMC). Pour l’obtenir, il suffit de diviser son poids par sa taille au carré (exprimée en mètres). Quelqu’un qui pèse 75 kilos pour 1m70 a donc un IMC de 75/(1,7 x 1,7) = 24,22. Son poids est donc considéré comme normal (jusqu’à 25 d’IMC).

De la graisse, mais pas n’importe où
Les choses ne sont cependant pas si simples. L’endroit où s’accumule notre graisse semble avoir un impact considérable sur notre santé. En d’autres termes, de la graisse logée dans les cuisses semble être moins néfaste que celle responsable des fameuses « poignées d’amour ». Le diamètre abdominal compte donc plus que celui des gambettes.
C’est l’obésité dite abdominale (au niveau du ventre) qui semble la plus dangereuse. De nombreuses études ont clairement démontré que cette graisse abdominale est corrélée à un plus haut risque de décès, de maladies cardiovasculaires (infarctus, angine de poitrine, accident vasculaire cérébral) mais aussi d’hypertension artérielle, de diabète…

Mesurer son diamètre abdominal
On considère que la limite acceptée du diamètre abdominal est de 102 centimètres pour les hommes et 88 pour les femmes. Encore faut-il faire cette mesure correctement :
- tenez-vous debout,
- réalisez la mesure à l’aide d’un mètre souple ad hoc,
- mesurez juste au-dessus du niveau de l’os des hanches,
- … après expiration,
- ne comprimez pas votre peau avec le mètre-ruban.

Et si mon diamètre abdominal est trop élevé ?
Consultez votre médecin. Non seulement il vous conseillera régime et programme de remise en forme mais il vous proposera peut-être de traquer d’autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires : diabète, excès de cholestérol, hypertension, tabagisme…
Un petit geste donc… mais loin d’être banal.
Bookmark and Share Flux RSS

Simulateur aidant

Combien d'heures d'aide ?


Quel est le nombre d’heures d’aides nécessaire de prévoir pour assurer la prise en charge d’une personne dépendante ou en perte d’autonomie ?

Simulateur aidant

Quel niveau d'autonomie ?


Comment être sensibiliser sur l’évolution possible de la personne en perte d’autonomie et l’aggravation de son état ?

Agrandir la police

Si vous trouvez l'écriture du site web trop petite, il est possible de l'agrandir via le navigateur :
1. Pour tous les navigateurs
touche ctrl et molette de la souris
2. Par les menus des navigateurs :
* Affichage >>> Taille du texte (Internet Explorer 6 et 7)
* Affichage >>> Zoom (Firefox / Opéra / Internet Explorer 8 et +)
* Menu >>> Réduire/Agrandir (Safari / Chrome)
3. Pour tous les navigateurs sauf Internet Explorer 6
touche ctrl et touche + pour zoomer
touche ctrl et touche - pour dé-zoomer
4. Pour les utilisateurs Mac :
Remplacer touche ctrl par touche cmd
Le contenu mis à disposition sur le site est fourni à titre informatif. Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. L'existence d'un lien de ce site vers un autre site ne constitue pas une validation dudit site ou de son contenu. La responsabilité de l'éditeur ne saurait être engagée quant aux informations, opinions et recommandations formulées par ces tiers. Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, du Site ou de tout élément entrant dans sa composition, quel qu'en soit le support ou le procédé est interdite. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile ou pénale du contrefacteur.