15 septembre 2014

La prostate : surveillez là

Bookmark and Share Flux RSS

Les maladies de la prostate mobilisent de plus en plus les professionnels de santé car leur fréquence augmente avec le vieillissement de la population.

L’association européenne d’urologie anime chaque année au mois de septembre une journée européenne de la prostate. Le vieillissement de la population, l’augmentation constante du nombre de cancer de la prostate, la difficulté à généraliser le dépistage et le tabou qui plane sur ce sujet sont autant de points qui font que cette journée a retenu notre intérêt.

 

Des chiffres alarmants    

Le cancer de la prostate se situe au premier rang des tumeurs masculines et au 4ème rang des causes de décès par cancer. En 2010 le nombre de nouveaux cas estimé était de 71 500 pour moins de 10 000 décès par an. Le nombre de décès reste toujours élevé, du fait d’un retard au diagnostic.

 

La prostate c’est quoi ?

La prostate est une petite glande située au centre de l’appareil génital humain, traversée par l’urètre qui élimine les urines et qui reçoit les canaux éjaculateurs : elle sécrète le liquide séminal qui avec les sécrétions des glandes séminales et les spermatozoïdes constitue le sperme. Elle n’a aucune fonction sur la miction mais son augmentation constante à partir de 50 ans comprime l’uretère prostatique et gène la miction.

Le dépistage :

Le dépistage reste controversé compte tenu de son efficacité. Les autorités ne l’ont donc pas systématisé. En effet, il est difficile de distinguer les cancers à évolution lente pour lesquels l'abstention thérapeutique est possible, des cancers à évolution rapide, dits «agressifs», qui nécessitent plutôt un traitement, chirurgical.

 

L’information sur l’intérêt du dépistage est donc primordiale pour éclairer le choix des hommes à se faire dépister ou non. Ainsi il est plutôt conseillé aux personnes avec des facteurs de risque évidents comme l’âge et les antécédents familiaux et d’autres plus difficiles à impliquer comme certains facteurs sexuels, environnementaux ou nutritionnels.

 

La journée nationale de la prostate (15 septembre) :

Cette journée permet de reprendre les conseils de référence : ne pas laisser trainer des difficultés à la miction importantes, parler ouvertement de dépistage avec votre médecin, ne pas redouter un toucher rectal, geste simple et non douloureux mais très efficace : vous déciderez avec votre médecin et c’est surement le meilleur conseil à suivre. 


    
Bookmark and Share Flux RSS

Simulateur aidant

Combien d'heures d'aide ?


Quel est le nombre d’heures d’aides nécessaire de prévoir pour assurer la prise en charge d’une personne dépendante ou en perte d’autonomie ?

Simulateur aidant

Quel niveau d'autonomie ?


Comment être sensibiliser sur l’évolution possible de la personne en perte d’autonomie et l’aggravation de son état ?

Agrandir la police

Si vous trouvez l'écriture du site web trop petite, il est possible de l'agrandir via le navigateur :
1. Pour tous les navigateurs
touche ctrl et molette de la souris
2. Par les menus des navigateurs :
* Affichage >>> Taille du texte (Internet Explorer 6 et 7)
* Affichage >>> Zoom (Firefox / Opéra / Internet Explorer 8 et +)
* Menu >>> Réduire/Agrandir (Safari / Chrome)
3. Pour tous les navigateurs sauf Internet Explorer 6
touche ctrl et touche + pour zoomer
touche ctrl et touche - pour dé-zoomer
4. Pour les utilisateurs Mac :
Remplacer touche ctrl par touche cmd
Le contenu mis à disposition sur le site est fourni à titre informatif. Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. L'existence d'un lien de ce site vers un autre site ne constitue pas une validation dudit site ou de son contenu. La responsabilité de l'éditeur ne saurait être engagée quant aux informations, opinions et recommandations formulées par ces tiers. Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, du Site ou de tout élément entrant dans sa composition, quel qu'en soit le support ou le procédé est interdite. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile ou pénale du contrefacteur.