27 juin 2014

Biologie du vieillissement, le compte à rebours

Bookmark and Share Flux RSS

« La vieillesse est une période inévitable et naturelle de la vie humaine caractérisée par une baisse des fonctions physiques, la perte du rôle social joué comme adulte, des changements dans l'apparence physique et un acheminement graduel vers une diminution des capacités »

Le seul moyen de vivre longtemps c'est de vieillir !

Cette affirmation peut sembler contradictoire en elle-même. Cependant, si on considère que le vieillissement est la façon qu'a l'homme de s'adapter à ses capacités qui diminuent ainsi qu'à son milieu, l'affirmation devient moins contradictoire : L'être humain s'adapte, il vieillit et donc  il vit plus longtemps. L'être humain ne s'adapte pas, il ne vieillit pas et inéluctablement il meurt.

Tout ce processus physiologique se fait sans qu'on ait à le décider, notre corps change notre rythme se ralentit, etc.

En même temps que l'homme s'adapte pour vivre plus longtemps, cette capacité d'adaptation physiologique diminue. La personne âgée est plus souvent malade est plus lente à réagir, etc. Sa marge de manœuvre est moins grande que celle d'un jeune.

Le vieillissement normal opère donc de façon progressive et en l'absence de maladie. A l'opposé on retrouve le vieillissement pathologique qui en plus du processus de sénescence normal comprend la présence de maladie : démence - ostéoporose - insuffisance cardiaque, incontinence urinaire, hypertension artérielle, insuffisance respiratoire, insuffisance veineuse, troubles cognitifs etc.


Les facteurs biologiques de vieillissement

Voici, succinctement les principaux facteurs mis en cause dans le vieillissement biologique :

La génétique : On a pu identifier une fréquence plus importante de certains gènes chez les centenaires, ce qui tend à penser qu’ils seraient impliqués dans le vieillissement. 1 à 3% de nos gènes seraient ainsi impliqués dans votre longévité.

Les radicaux libres : Ces dérivés de l’oxygène, très instable et réactifs, attaquent l’ADN, les membranes des cellules et les protéines.  Ce sont les mitochondries, des petites structures au cœur de la cellule, qui en brûlant le sucre pour produire de l’énergie, génèrent ces radicaux libres. Plus le métabolisme est important, plus on produit de radicaux libres.

Les mutations des mitochondries : Les mutations de ces dernières sont particulièrement graves. Car elles possèdent leur propre génome, qui contient 13 gènes. En sachant qu’une seule cellule contient des centaines de mitochondries, qui se répliquent très fréquemment, ce qui augmente fortement les chances de mutations. De plus, les mitochondries ne possèdent pas de mécanismes de « réparation » comme les autres cellules. Leur ADN a donc tendance à accumuler les mutations délétères.

Le pontage glucosique : Le glucose absorbé et les protéines de notre organisme se combinent pour produire des composés appelés AGE (Advanced Glycosylation end Product). Ces derniers entrainent un durcissement du tissu conjonctif et des artères, une réduction de l’efficacité des reins et de fonctions nerveuses, et favorise les cataractes.

Les connexions neuronales : Contrairement aux idées reçues, le nombre de cellules neuronales ne diminue pas avec l’âge sauf dans les maladies dégénératives type Alzheimer. Pourtant on observe bien une perte fonctionnelle liée au vieillissement. A quoi serait-elle due ? Plusieurs études mettent en avant les modifications de la quantité et de la qualité des connexions entre les neurones. La mémoire spatiale, en particulier, serait affectée par la perte de l’activité synaptique (La synapse et l’espace inter-neuronal). Le fait de changé ces habitudes ou environnement à un âge avancé peut effectivement poser des problèmes d’adaptation du fait des connexions synaptique qui sont moins réactives a un âge avancé. 


Bookmark and Share Flux RSS

Simulateur

Conformité du logement ?


Comment évaluer la qualité de votre logement en termes de prévention des risques de chutes, mais aussi d’isolement, de qualité de vie avec toutes les conséquences que l’on connaît sur la perte d’autonomie ?

Actualité

Une vie plus longue mais en moins bonne santé

Selon une enquête réalisée dans 27 pays de l'Union européenne l'espérance de vie des Français progresse avec 85,3 ans pour les femmes en 2010 et 78,2 ans pour les hommes : c’est une des meilleures d'Europe.

Témoignage expert

Le rôle du réseau relationnel et familial - Dr Jean Pierre Aquino

Le réseau social et familial permet de luter contre l’isolement. Les parents, les amis, les voisins de la personne âgée l’accompagnent dans son vieillissement et la soutiennent. Cette aide nécessaire complète celle apportée par les professionnels. Mais il ne faut pas que l’aidant s’épuise à la tâche. Lui aussi à besoin du soutien du reste de la famille et de la société.

Agrandir la police

Si vous trouvez l'écriture du site web trop petite, il est possible de l'agrandir via le navigateur :
1. Pour tous les navigateurs
touche ctrl et molette de la souris
2. Par les menus des navigateurs :
* Affichage >>> Taille du texte (Internet Explorer 6 et 7)
* Affichage >>> Zoom (Firefox / Opéra / Internet Explorer 8 et +)
* Menu >>> Réduire/Agrandir (Safari / Chrome)
3. Pour tous les navigateurs sauf Internet Explorer 6
touche ctrl et touche + pour zoomer
touche ctrl et touche - pour dé-zoomer
4. Pour les utilisateurs Mac :
Remplacer touche ctrl par touche cmd
Le contenu mis à disposition sur le site est fourni à titre informatif. Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. L'existence d'un lien de ce site vers un autre site ne constitue pas une validation dudit site ou de son contenu. La responsabilité de l'éditeur ne saurait être engagée quant aux informations, opinions et recommandations formulées par ces tiers. Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, du Site ou de tout élément entrant dans sa composition, quel qu'en soit le support ou le procédé est interdite. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile ou pénale du contrefacteur.