11 juillet 2014

Les loisirs créatifs pour passer une bonne retraite

Bookmark and Share Flux RSS

Retraite et avancée en âge riment avec modification des rythmes de vie. L’activité professionnelle mise de côté, les journées peuvent paraître plus longues en particulier si l’on est seuls. Les loisirs créatifs sont une solution qui permet de s’occuper, les mains, l’esprit, de s’offrir des parenthèses agréables dans la journée ou dans la semaine. Ils peuvent se pratiquer en solo à la maison, avec ses petits enfants ou encore en club permettant ainsi de préserver le lien social. Cette fiche permet de répertorier les points essentiels sur la pratique des loisirs créatifs, une activité de plus en plus tendance, chez les séniors mais aussi chez les plus jeunes

Conseil n°1 : Je choisis mon loisir créatif

Il existe une myriade de loisirs créatifs, de quoi satisfaire tous les goûts. Ils permettent d’embellir son intérieur mais aussi de faire des cadeaux personnalisés et appréciés. Choisissez votre activité avec discernement, c’est de cette façon que vous y prendrez un maximum de plaisir.

Si vous aimez les travaux d’aiguilles : broderie, tapisserie, crochet, tricot voire couture sont faites pour vous. Au-delà du plaisir que cela procure à réaliser, le linge de maison brodé, un pull ou une brassière confectionné avec affection sont aujourd’hui des cadeaux très « tendance ».

Si la constitution des albums de famille vous enchante alors vous pourrez vous épanouir avec le scrapbooking. Cette activités qui fait fureur depuis plusieurs années consiste à embellir les photos de photos pour constitués des albums ludiques.

La marqueterie sera destinée à ceux qui aiment travailler le bois, elle est sans conteste le loisir créatif au masculin par excellence ! Là aussi, il s’agit d’une activité qui procure du plaisir à celui qui la réalise mais aussi aux proches, boîtes à thé, boîtes à bijoux ou à cigares voilà des idées cadeaux délicates et originales qui auront d’autant plus de valeurs pour vos proches qu’elles sortiront des mains d’un être qu’ils affectionnent.

L’art floral : les cours d’art floral vous permettront de réaliser bouquets, centres de tables, autant de présent ou d’éléments décoratifs pour la maison.

Pour pratiquer ces loisirs en sole, il ne faut oublier les très classiques magazines comme Modes&Travux ou Marie-Claire idées qui restent des valeurs sûre pour vous guider dans vos loisirs.

Conseil n°2 : Je recherche un club

Toutes ces activités peuvent être réalisées seul chez soi mais il est bien plus amusant de les faire en groupe. Il existe de nombreux clubs dédiés aux séniors. Sur le modèle des clubs de bridges ou d’échecs, ils permettent aux débutants de s’initier et aux passionnés de se perfectionner. Les centres socio-culturels peuvent mettre en place un certain nombre d’activités créatives. Il existe aussi des initiatives privées. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des mairies mais aussi d’utiliser internet pour vos recherches. 

Il existe également des stages qui peuvent vous permettre de débuter une activité de loisirs créatifs. Le mieux pour les trouver est d’effectuer une recherche sur internet. Qu’ils s’agisse de création de boutis, de cours de peinture, de coutures, de moulages ou autres, la toile regorge de propositions en tout genre.

Conseil n°3 : J’achète mes fournitures

Lorsqu’on est Parisien, trouver ses fournitures n’est pas un problème, il existe de nombreuses enseignes spécialisées ou non dans les loisirs créatifs (BHV, la Droguerie, loisirs et créations etc.) il est facile de trouver son bonheur. Les choses compliquent lorsqu’on habite une zone moins densément peuplée. En effet, si certaines fournitures peuvent se trouver en papeterie, elles ne sont pas toutes disponibles loin de là !

Pour les travaux d’aiguilles cela reste assez simple, l’essentiel peut se trouver en mercerie ou dans des boutiques spécialisée en « ouvrage de dames ». Des aiguilles aux fils à broder en passant par le coton à tapisserie ou les modèles de tapisserie, ces boutiques répondent généralement bien à la demande. Internet permet bien sûr de s’équiper en conséquence. Des sites comme canevas.com proposent un grand choix d’articles de mercerie.

Pour les travaux comme le scrapbooking ou d’autres activités manuelles, vous pouvez compter sur les boutiques dîtes physiques comme Loisirs et Créations ou Cultura qui proposent un grand choix d’articles. Les magasins de fournitures virtuelles sont nombreux sur internet et vous pouvez les commander en ligne. Les magasins physiques cités plus haut disposent aussi de sites internet.  Les sites de fournitures sont nombreux, en renseignant « fournitures loisirs créatifs » sur votre moteur  de recherche vous aurez à votre disposition toute une liste de sites comme par exemple creavea, VBS-Hobby et bien d’autres

Pour la marqueterie, mieux vaut vous fier aux conseils de votre professeur qui saura vous guider vers les bons fournisseurs.

Conseil n°4 : Je partage ma passion

L’heure est au partage 2.0 et échanger avec d’autres personnes qui partagent la même passion permet de progresser, de mettre en valeur son savoir-faire voire d’initier les autres à ses passe-temps. Ce partage permet en outre de préserver le lien social.

Créations d’albums photo de vos plus belles réalisations, mise en route d’une page facebook où vous publierez vos créations, tenue d’un blog ou encore publications de vidéos sur youtube vous permettront de communiquer autour de votre passion pour ce type de loisirs.

Les loisirs créatifs constituent également un savoir à transmettre aux générations suivantes. Faire de la couture ou du Scrapbooking avec sa petite fille, de la marqueterie avec son petit-fils contribue à maintenir le lien entre les générations, créer des moments de plaisir et des souvenirs pour tous qui dureront longtemps  


Bookmark and Share Flux RSS

Actualité

Des unités cognitivo-comportementales

Dans le cadre du plan Alzheimer il a été décidé de créer au sein de structures de Soins de suite et de réadaptation, des unités cognitivo-comportementales.

Témoignage expert

La perte d’autonomie et ma dépendance - Dr C. Haglon-Duchemin

Il ne faut pas confondre perte d’autonomie et dépendance. La dépendance, c’est être dans l’incapacité de faire seul une action. La perte d’autonomie, c’est ne plus pouvoir décider, être dans l’incapacité de faire ses choix de vie. On peut donc rester autonome très longtemps tout en étant dépendant.

Agrandir la police

Si vous trouvez l'écriture du site web trop petite, il est possible de l'agrandir via le navigateur :
1. Pour tous les navigateurs
touche ctrl et molette de la souris
2. Par les menus des navigateurs :
* Affichage >>> Taille du texte (Internet Explorer 6 et 7)
* Affichage >>> Zoom (Firefox / Opéra / Internet Explorer 8 et +)
* Menu >>> Réduire/Agrandir (Safari / Chrome)
3. Pour tous les navigateurs sauf Internet Explorer 6
touche ctrl et touche + pour zoomer
touche ctrl et touche - pour dé-zoomer
4. Pour les utilisateurs Mac :
Remplacer touche ctrl par touche cmd
Le contenu mis à disposition sur le site est fourni à titre informatif. Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. L'existence d'un lien de ce site vers un autre site ne constitue pas une validation dudit site ou de son contenu. La responsabilité de l'éditeur ne saurait être engagée quant aux informations, opinions et recommandations formulées par ces tiers. Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, du Site ou de tout élément entrant dans sa composition, quel qu'en soit le support ou le procédé est interdite. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile ou pénale du contrefacteur.